Hypersensibilité émotionnelle : 3 étapes pour bien la vivre

Je suis « hypersensible émotionnelle » comme ils disent … et pourtant je n’ai pas la sensation que ce soit anormal ou inadapté. Et si cette hypersensibilité émotionnelle était « juste », « adaptée » même si elle n’est pas partagée par le plus grand nombre  … ? Aujourd’hui, j’ai envie de te partager 3 étapes pour mieux accueillir et apprécier ta belle sensibilité.

« Tu es trop sensible ! » C’est quoi être hypersensible ?

« Tu est trop sensible », « tu pleures pour ça? », « c’est la vie, il va falloir t’y faire! »,  » … 

hypersensibilité émotionnelle à la souffrance est normale !
Cet animal te touche ? c’est normal … tu es sensible!

Les personnes qui m’entourent m’ont toujours considérée comme hypersensible. Personnellement, j’ai toujours pensé être « normosensible » et qu’une grande majorité de gens souffraient d’hyposensibilité…


Pour moi, je suis sensible à la souffrance d’autrui, à la douleur du monde mais aussi à la joie et au ravissement que peux me procurer un papillon qui se pose délicatement sur une fleur … Je suis sensible voilà tout.

Je me suis souvent dis que si tout le monde pouvaient percevoir la dureté des propos, la violence des gestes, la brutalité des agissements et la pression qui peut-être influgée sur soi-même et sur les autres, personne ne pourrait continuer à contribuer à cela. Souvent, je me disais que si tout le monde avait une sensibilité suffisamment développée, le monde serait bien plus harmonieux.

Aujourd’hui, il me parait nécessaire, voir essentiel, de prendre le contre-pieds du consensus actuel car ce qui nous rend vraiment vivant et humain c’est bien notre sensibilité et pas cette tendance actuelle à pathologiser la sensibilité de certains en les « traitant » d’hypersensible comme si c’était un handicap et quelque chose à changer. 

Pour ma part, j’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un DONcelui d’être en connexion avec ce qui nous entoure.
Ainsi, plutôt que de stigmatiser les Belles personnes sensibles, je préfère les valoriser et leur témoigner combien elles sont essentielles à la réinvention d’un Nouveau monde plus respectueux de la Vie et de l’Harmonie.

Les lectrices / lecteurs de cet article ont aussi consulté: Les 5 besoins fondamentaux pour une vie de femme épanouie

3 étapes pour bien vivre son hypersensibilité émotionnelle

hypersensibilité émotionnelle à la douceur est normale !
Ma sensiblité me conduit à me sentir bien quand je prends soin. N’est pas ça le plus important ?

Hier, lors d’une séance avec une cliente de la formation Libère-Toi,  j’ai pu encore constater la dureté des comportements de certains face à l’hypersensibilité émotionnelle des personnes sensibles. Elle m’expliquait combien le fait qu’elle soit sensible la conduisait à être manipulée à grand renfort de culpabilité.


J’étais comme ça aussi avant… avant la découverte de la pleine conscience et de l’AutoCompassionCes méthodes m’ont  véritablement appris à  prendre soin de moi et des autres avec douceur et avec Ma sensibilité. Elles m’ont appris à accueillir mes émotions, à aimer et protéger cette sensibilité et à me respecter et m’épanouir avec délicatesse et légèreté.

Aujourd’hui, j’ai envie de te partager un des outils de PSY et plus particulièrement de l’AutoCompassion afin que toi aussi tu puisses déployer et honorer ta belle sensibilité.

Ces 3 étapes me permettent souvent de prendre soin de ma sensibilité et de soulager mes souffrances.

Sandra

3 étapes pour accueillir et mieux vivre ta belle sensibilité:

Par exemple: lorsque  tu es triste

  1. Prendre conscience que tu souffres: en te disant « il n’est pas évident d’être triste, de se sentir incomprise, de subir la brutalité des mots de la part de quelqu’un qu’on aime »…
  2. Te connecter à l’humanité partagée: « Je ne suis pas la seule à ressentir cela, d’autres comme moi subissent ce type de propos et le vive exactement de la même façon ». Ce n’est pas une invitation à te comparer mais à te connecter aux autres êtres vivants qui sont exactement comme toi.
  3. Te donner de la bienveillance: Formuler des voeux pour toi et trouver les mots dont tu as besoin « que je puisse être douce avec moi », « que je puisse m’accepter telle que je suis », « que je puisse me pardonner », « que je puisse vivre dans l’amour », …

Si tu as des difficultés à trouver les mots que tu as besoin d’entendre, imagine qu’une amie chère éprouve une difficulté similaire à la tienne. Qu’aimerais-tu dire à cette personne ?

Pour bien vivre ton hypersensibilité

Apprend à développer ton AutoCompassion grâce à ce kit GRATUIT à TELECHARGER

Instant-bonheur-maman-fille
Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire

Retour haut de page
Presque fini ! 77%

Rejoins des centaines de lectrices et pratiquantes!

Calme et sérénité

PLUS CALME ET PLUS SEREINE

Découvre EN 4 JOURS la pratique de la méditation de pleine conscience et le calme qu'elle va t'apporter !