Psychologue Psychiatre Psychopraticien : 3 indices pour bien choisir

Psychologue Psychiatre Psychopraticien : Quelles différences y a-t-il entre tous ces « Psys » et comment bien choisir? Je vais tout t’expliquer très simplement ! Souvent on a du mal à se repérer dans tout cet univers « Psy » et il est parfois difficile de savoir vers quel professionnel se tourner quand on va mal et que l’on souhaite prendre RDV. Dans cet article, je vais te montrer 3 indices majeurs sur lesquels tu vas pouvoir t’appuyer pour faire faire ton choix en fonction de ta situation. Ainsi tu passeras à côté du fatidique « raconter ma vie à 15 professionnels avant d’en trouver un qui me va ! » C’est parti!

différences entre psychologue psychiatre psychopraticien

Différences entre psychologue, psychiatre et psychopraticien

Nous sommes bien nombreux à proposer des thérapies aux combien différentes! Et comment faire quand on a envie de « voir un psy » mais que l’on ne fait aucune (ou presque aucune ) différence entre les différents termes: psychologue psychiatre psychopraticien. Pour commencer, les parcours de formation sont différents puis les spécialités propres à chaque approche peuvent varier et enfin les techniques / outils thérapeutiques sont très différentes. Il est très utile de savoir se repérer dans tout cet univers.

Par exemple: un psychologue spécialisé en thérapies cognitives et comportementales aura une approche bien différente d’un psychologue pratiquant la psychanalyse. Et les outils d’un psychiatre seront bien différents de ceux d’un psychopraticien.

Lorsque la décision de prendre RDV avec un thérapeute est enfin prise ( si c’est le cas pour toi: BRAVO !! Car c’est une décision assez compliquée et courageuse !) la question « Quel thérapeute choisir? » peut quelques fois nous faire reculer et saper toute forme d’élan salvateur!

Premièrement, il y a plusieurs types de « Psy » et les voici:

Psychologue Psychiatre Psychopraticien

Pour te permettre de te repérer et de prendre un rdv en conscience vers un professionnel qui t’aidera vraiment. Nous allons examiner tous ces professionnels au regard de leurs études, de leur titre légal protégé ou non et de leurs outils.

1. Le Psychologue: un expert en psychologie

aller consulter un psychologue

Études et titre de psychologue

Le Psychologue est une personne qui a suivi un parcours universitaire de 5 années. À l’issue de cette formation, il a été diplômé d’un Master professionnel et a obtenu le titre de psychologue. Le titre de psychologue est reconnu et est protégé par la loi. De ce fait, une personne qui affiche ce titre sans avoir obtenu le diplôme est hors-la-loi . 

Outils utilisés par un psychologue

Tous les psychologues ne se ressemblent pas. Nous avons tous choisi une spécialité, une approche spécifique et des outils différents. C’est aussi pour cela qu’il est assez compliqué pour un novice de se repérer dans tout cet univers.

Selon sa spécialité, le psychologue va recourir à des outils différents.

Il existe beaucoup de spécialités, par exemple les thérapies cognitives et comportementales, la psychanalyse, la Gestalt-thérapie, EMDR, etc. 

Mon Avis de Psy: J’ai été formée à la psychanalyse freudienne durant mon cursus universitaire. Pendant les 2 premières années de mon activité professionnelle, j’ai pratiqué avec cette discipline. Personnellement, je ne me sentais pas à l’aise avec cette approche. Je trouve qu’elle est trop centrée sur le « pourquoi » de nos difficultés et pas assez sur le « comment » on va faire pour aller mieux. C’est pour ça que je me suis spécialisée pendant 2 années supplémentaires aux thérapies cognitives et comportementales (TCC). Les TCC sont validées scientifiquement et leurs résultats sont probants. En consultation, un psychologue TCC va t’aider à faire le point sur les origines de ta difficulté mais va très vite être accès sur : quels comportements et quelles nouvelles pensées sont à travailler pour te sentir mieux et changer les situations problématiques. 

Pour résumer: 

  • l’approche psychanalytique développe les origines et le pourquoi je vais mal (ce qui a même parfois tendance à aggraver les troubles anxieux)

  • l’approche des thérapies cognitives et comportementales aide à évaluer la situation avec les origines de la difficulté et alimente de nouvelles façons de penser et d’agir concrètement sur les situations problématiques en mettant au point de nouveaux comportements.

Motifs de consultation chez un psychologue

Beaucoup de motifs peuvent nous amener à consulter un psychologue. Ce peut-être de l’anxiété, du stress, un manque de confiance en soi, une dépression, des phobies, des troubles bipolaires, des troubles alimentaires, des difficultés de couple, une envie de mieux se connaitre, etc. 

Mon Avis de Psy: Je te conseille néanmoins de consulter un psychologue spécialisé en thérapies cognitives et comportementales (TCC) plutôt qu’un psychologue / psychanalyste si tu vas mal. Tu peux en trouver un sur le site de AFTCC (Association française des thérapies cognitives et comportementales). 

Les lectrices et lecteurs de cet article ont aussi consulté: Appliquer et tenir ses résolutions: Mon secret de Psy pour réussir

2. Le psychiatre : un médecin spécialisé

aller consulter un psychiatre

Études et titre de psychiatre

Le psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie ce qui lui confère également des compétences en psychologie. Il traite la souffrance psychique et les maladies mentales (dépression, anxiété, Phobie, bipolarité, etc.). Il peut faire des diagnostics en fonction des symptômes précis et c’est le seul à pouvoir proposer un traitement médical ou une hospitalisation.

Mon Avis de Psy: Très souvent les psychiatres consultent 15 minutes (le temps d’une consultation médicale). Si tu souhaites vraiment travailler sur ta problématique, je te conseille de consulter en plus un psychologue TCC (spécialisé en thérapies cognitives et comportementales). 

Pour résumer: 

  • Le psychiatre va permettre de traiter la phase aigüe de ta difficulté, te soulager à court terme notamment grâce à un traitement médicamenteux (par exemple: en cas de dépression en phase aigüe, anxiété forte, phobie, trouble panique, bipolarité, etc. ). 

  • Le psychologue TCC va te permettre de travailler sur le fond de tes difficultés. Ce travail va agir sur le court, moyen et long terme. Cela va t’aider entre autres à ne pas « rechuter ».

Outils utilisés par un psychiatre

Le traitement médicamenteux. 

Certains psychiatres proposent des séances de thérapies psychologiques, à ce moment-là, cela signifie qu’ils ont une spécialité comme les psychologues (TCC, EMDR, psychanalyse, etc.). Le temps de la consultation est un indicateur te permettant de savoir si le psychiatre propose vraiment une thérapie psy ou pas. Si c’est moins de 45 minutes à 1h ce n’est pas une thérapie psy. 

Motifs de consultation chez un psychiatre

Une difficulté en phase aigüe, c’est à dire nécessitant une prise de traitement médicamenteux: Dépression en phase aigüe, anxiété forte, phobie, troubles paniques, bipolarité, etc.

4. Le Psychopraticien: ça dépend …

aller consulter un psychopraticien

Un psychopraticien n’a pas de titre et ses études diffèrent

Ce sont des personnes qui pratiquent des outils issus de la psychothérapie. Tout le monde peut y prétendre, le terme psychopraticien n’est pas un titre mais une activité professionnelle.  

Ils diffèrent des psychologues par la formation qu’ils ont reçue. Ils peuvent très bien avoir suivi des formations durant 1, 2, 3, ou 4 ans sans que vous puissiez faire la différence. 

Mon Avis de Psy: De très bons psychopraticiens et psychopraticiennes existent, néanmoins leur formation n’étant pas encadrée par l’État, la prudence est de mise.

Outils utilisés par un psychopraticien

L’outil utilisé par le psychopraticien sera différent en fonction de sa formation. Cela peut être par exemple: Analyse transactionnelle, Communication non violente (CNV), Approche Centrée sur la Personne, Approche Systémique, Coaching, Ennéagramme, Gestalt-thérapies, Programmation Neuro Linguistique (PNL), Psychologie, Reiki, Relaxation, Thérapie familiale, etc. 

Motifs de consultation

Ces personnes n’étant pas des professionnels de santé, il est préférable de les consulter pour du développement personnel uniquement.

En résumé: psychologue psychiatre psychopraticien les indices de choix

PsychologuePsychiatrePsychopraticien
EtudesBAC +5 en psychologie = MASTER en psychologieBAC +7 en médecine avec une spécificité les 2 dernières années en psychiatrieNon spécifié. Cela dépend de la formation qu’a choisi le praticien
Titre protégé (encadré légalement)OuiOuiNon(formations, méthodes et diplômes non reconnus par l’état)
MédecinNonOui. Peut prescrire des médicaments (anti-dépresseurs, anxiolytiques, etc.)Non
Outils utilisés différents en fonction de la spécialisation du professionnel Thérapies cognitives et comportementales, thérapie des schémas, psychanalyse, gestalt, EMDR, PNL, etc. Le traitement médicamentaux. 
Quelque fois: Thérapies cognitives et comportementales, Psychanalyse, etc. 
Analyse transactionnelle, Communication non violente (CNV), Approche Centrée sur la Personne, Approche Systémique, Coaching, Ennéagramme, Gestalt thérapie, Programmation Neuro Linguistique (PNL), Psychologie, Reiki, Relaxation, Thérapie familiale, etc. 
Motifs de consultationPrévention
Développement personnelAnxiété, dépression, phobie, répétition de schémas, addiction, etc.
 Mon Avis de PsyATTENTION A LA SPECIALITE DU PSY => Choisir TCC 
Troubles en phase Aiguë: forte Anxiété, forte dépression, phobie, bipolarité, addiction, etc.Développement personnel

➡️ Si tu as besoin de plus d’indicateurs, tu peux aussi me poser ta question en commentaire. Je t’y répondrais avec plaisir 😉

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire

Retour haut de page
Presque fini ! 77%

Rejoins des centaines de lectrices et pratiquantes!

Calme et sérénité

PLUS CALME ET PLUS SEREINE

Découvre EN 4 JOURS la pratique de la méditation de pleine conscience et le calme qu'elle va t'apporter !