Comment vivre pleinement sa vie : Les 5 regrets à éviter

Vivre pleinement sa vie, avoir une vie palpitante, pleine de sens,  qui sert nos valeurs, une vie qui nous fait nous lever le matin avec un arc en ciel dans le coeur … C’est POSSIBLE! Mais … cela ne tombe pas du ciel!  ça s’envisage, ça se travaille, ça se construit … c’est un vrai défi et en même temps c’est tout simple. 🌈 Je vais te montrer un chemin (parmi tant d’autres), qui va te permettre de construire pas à pas ce projet magnifique de vivre pleinement une vie choisie !

vivre pleinement sa vie le bonheur ca sapprend
vivre pleinement sa vie le bonheur ca sapprend

« Je déménage »

Je te parle de ce sujet parce qu’hier soir, des amis sont venus partager un moment avec nous et découvrir notre nouvelle maison. Ça a été l’occasion pour nous tous de parler changement et nouveau départ.

Nous avons longuement échangé sur nos vies respectives, nos envies, nos difficultés actuelles. Ils m’ont alors avoué qu’ils aimeraient eux aussi beaucoup déménager. Leur maison leur paraissait bien petite et leur envie de s’entourer de plus de verdure se faisait de plus en plus grande. Malgré ce besoin grandissant de changement, ils restaient figés dans leur situation. Incapable de passer à l’étape suivante, de décider un moindre changement. Ils n’osaient pas, la peur de perdre quelque « chose »: « 1 tien vaut mieux que 2 tu l’auras » leur faisait stagner dans leur situation actuelle. Ils avaient peur et trouvaient « risqué »  de changer leur situation.

Le mari avait même un très forte envie de changer de travail voir ne plus travailler tellement cela l’oppresser de ne pas voir ses enfants grandir. Il partait très tôt le matin et revenait souvent assez tard. Laissant les plus belles années de ses fils se vivre en parallèle de sa vie.

Qu’est ce qui peut nous freiner, voir carrément nous empêcher d’effectuer les changements tellement souhaités dans nos vies ?

L’aspect économique peut bien sûre ralentir nos aspirations mais pas que … Souvent nous ne nous autorisons pas à rêver et à envisager une autre vie…

Les lectrices et Lecteurs de cet article ont aussi consulté l’article: Les 5 besoins pour vivre une vie de femme épanouie

Vivre pleinement sa vie semble compliqué …

J’ai la sensation que nous nous bridons souvent, que nous n’osons pas. Combien de patients j’ai reçu, avec une dissonance cognitive énorme. La dissonance cognitive est un concept pour exprimer l’écart qu’il peut y avoir entre ce que je pense « Je veux déménager, j’en ai vraiment envie… » et le comportement que je pose « je ne démange pas, je reste dans ma situation ». Cet écart nous fait ressentir un inconfort proportionnel à l’importance de nos besoins.

Plus mon besoin nié est important = plus l’écart entre mon besoin et ce que je fais est important = plus je me sentirai inconfortable dans ma situation.

Exemple de dissonances cognitives :

« Je veux partir mais je reste »

« Je vis très mal ma situation au travail, je frôle le Burn-Out, mais je reste à mon poste sans rien changer »

Nous vivons très souvent des dissonances cognitives. Parfois elles sont très inconfortables. Et pourtant … Nous figeons, procrastinons, éludons totalement nos besoins … Le changement nous fait atrocement peur. Et la peur nous fige dans nos habitudes, dans notre zone de « confort » (pas toujours confortable d’ailleurs! ) C’est ce qui nous conduit à vivre dans de la dissonance cognitive.

Avoir la vie de nos rêves, vivre pleinement sa vie semble être une utopie qu’il faut  mettre de coté, oublier, et presque cacher le simple fait que l’on y pense. On s’interdit d’y croire et on a honte de parler de la vie de nos rêves. Honte de dire par peur de passer pour un(e) utopiste loin des réalités. Honte d’être jugé(e) et prise pour une personne vraiment pas sérieuse voir déjantée si nos rêves sont » trop grands ». (d’ailleurs c’est quoi un rêve trop grand ??!??)

Nous avons peur du changement parce qu’il nous amène vers l’inconnu et le « non maitrisable ».

Comment vivre pleinement sa vie ?

Dès lors, comment vivre sa vie pleinement si on est pris dans cette peur ? Si l’on veut que tout change sans que rien ne change ?

On prend une grande respiration, on part déterminé et on commence par se poser les bonnes questions …

➡️Que voudras-tu te dire à la fin de ta Vie ?

Je regrette ?

ou 

C’était risqué, je n’ai pas tout réussi mais je ne regrette pas d’avoir essayé. Je me suis créé(e) une vie qui me ressemble

Voir même …

 Je suis fièr(e) de Moi !

Ma Vie n’a pas été un long fleuve tranquil mais elle a eu du sens. Je l’ai dessiné, vécu, savouré.

 Je suis heureuse(x) et je peux partir tranquille !

J’ai montré à mes enfants la version de moi la plus authentique, je leur ai partagé et fait vivre mes valeurs les plus importantes

Pour donner plus de volume à ces quelques phrases, je vais te partager une étude faite par une infirmière Australienne. C’est une recherche que je partage très souvent en consultation car elle permet vraiment d’ouvrir les perspectives sur une vision plus vaste!

Les 5 grands regrets de fin de vie

Une Infirmière australienne Bronnie Ware qui était très proche de ses patients en soins palliatifs, leur a demandé les regrets qu’ils pouvaient avoir. Elle a ainsi écrit un livre reprenant la liste de 5 grands regrets : 

  1. J’aurais aimé avoir eu le courage de vivre la vie que je voulais vraiment, pas celle que les autres attendaient de moi.
  2. J’aurais dû travailler moins.
  3. J’aurais aimé avoir le courage d’exprimer mes sentiments.
  4. J’aurais aimé garder le contact avec mes amis
  5. J’aurais aimé m’accorder un peu plus de bonheur

Dans tous ces regrets une notion est commune … nos besoins. 

Souvent nous vivons notre vie loin de nos véritables besoins. Par manque de bienveillance envers soi mais aussi parce que nous ne prenons pas le temps de les faire éclore et de les respecter. On se dit … c’est la vie… 

Mais nous pouvons faire autrement avec quelques outils efficaces et simples tels que la pleine conscience et l’AutoCompassion. 

Dans cette courte vidéo de moins de 10 min je t’explique comment grâce à l’AutoCompassion tu vas pouvoir identifier et écouter tes besoins sans culpabiliser pour autant ! et oui par ce que c’est bien ça aussi le challenge!

Dans cette vidéo, à la minute 4:57, je te propose une courte méditation de l’autocompassion. C’est la méditation idéale pour définir les contours de tes véritables besoins. Prends le temps de la pratiquer, elle va vraiment te faire avancer pour vivre pleinement ta vie. 🌈

Il y a une chose que j’aimerais beaucoup savoir … quelle est la phrase que tu aimerais te dire à la fin de ta vie? (note la en commentaire 🤗

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire

Retour haut de page